Un mini potager de cuisine pour l’hiver, c’est facile !

Potager de cuisine

Des herbes aromatiques fraîchement cueillies sont toujours meilleures que des herbes séchées ou surgelées. Partant de ce constat, pourquoi ne pas installer un mini potager de cuisine et profiter ainsi, même en hiver, des parfums et saveurs de nos aromatiques préférées ? D’autant que c’est facile d’avoir à disposition un petit jardin d’herbes, que son intérieur soit lumineux ou pas !

Les bonnes herbes pour votre potager de cuisine

Pour ne pas se tromper, il suffit d’appliquer une règle de bon sens. Ainsi, les bonnes herbes aromatiques pour votre potager de cuisine sont tout simplement celles que vous utilisez le plus souvent ! En effet, c’est inutile de faire pousser celles que vous n’employez pas dans vos recettes habituelles.

Potager de cuisine-aromatiques-potager d'intérieur

© daviddomoney

De bonnes herbes ce sont aussi de belles herbes que vous aurez plaisir à cueillir et à intégrer dans vos plats cuisinés. L’astuce pour avoir des aromatiques toujours bonnes à consommer, c’est d’en planter deux pieds par espèce. Ainsi, vous prélevez en fonction de vos besoins sur le pied n°1 pendant que le pied n°2 continue tranquillement sa croissance en attendant de prendre le relais. Et ainsi de suite tout au long de l’hiver !

Un potager de cuisine près de la fenêtre

Potager de cuisine-potager d'intérieur

© twakas

Si vous avez la chance de disposer d’une fenêtre ensoleillée une bonne partie de la journée alors votre mini potager de cuisine trouvera sa place à proximité. En effet, à partir de 4 heures de forte luminosité par jour, un petit potager d’intérieur peut prospérer tout l’hiver.

Potager de cuisine-potager d'intérieur-pots bacsac

© bacsac

Commencez par choisir de jolis pots pour accueillir votre petit jardin d’herbes. Ils n’ont pas besoin d’être très grands car les plantes aromatiques ne nécessitent pas un grand volume de terre pour pousser. L’avantage c’est qu’ils ils sont ainsi faciles à intégrer sur le rebord de la fenêtre ou sur le plan de travail de la cuisine. Colorés, ils apportent en plus une touche déco !

Potager de cuisine-potager d'intérieur

© Katie-Cole – kitchenconfidante

Quelles que soient les herbes aromatiques qui composent votre mini potager, utilisez un bon terreau prêt à l’emploi. Pensez au terreau déshydraté, très pratique pour un usage en intérieur et qui offre d’excellentes conditions de culture. Remplissez le pot jusqu’à 1 ou 2 cm du bord car la terre va ensuite se tasser et laisser ainsi un espace suffisant pour l’arrosage.

Mettez en place les graines ou les plants et arrosez généreusement. Une fois l’eau écoulée, placez une soucoupe de récupération sous le pot. Celle-ci permet de simplifier les arrosages ultérieurs si vous la remplissez de gravier avant d’y poser le pot. Il suffira ensuite de la remplir d’eau une fois par semaine et les plantes s’hydrateront au fur et à mesure de leurs besoins.

Potager de cuisine-potager d'intérieur-pots réserve d'eau

© elho – lechuz

Autre solution, encore plus simple, l’utilisation de pots à réserve d’eau spécialement conçus pour la culture des herbes aromatiques. Le fonctionnement est comparable à celui de la soucoupe avec gravier, sauf que c’est plus esthétique. Un détail à ne pas négliger pour un potager de cuisine !

Ensuite, n’oubliez pas de tourner régulièrement le ou les pots placés près de la fenêtre afin que la pousse soit homogène.

Un potager de cuisine autonome ou presque

Lorsque la lumière naturelle s’avère insuffisante, il est néanmoins tout à fait possible de profiter d’un mini potager de cuisine. En effet, avec l’aide d’une lampe de croissance, n’importe quel intérieur peut accueillir un petit jardin d’herbes.

mini potager de cuisine-potager d'intérieur autonome

© Tregren

C’est pour répondre à ce besoin que les potagers d’intérieur, tels que Genie ou Herbie, ont été inventés. Ils offrent des conditions de culture optimales grâce à une lampe LED de croissance et à un système d’arrosage automatique. Ils fonctionnent sur le principe de l’hydroponie, c’est à dire que le substrat est irrigué par une solution nutritive. Ainsi, vous n’avez qu’à penser à remplir le réservoir et à ajouter des nutriments régulièrement.

Potager de cuisine connecté-potager d'intérieur autonome connecté

© Tregren

Encore plus simple, il existe à présent des potagers d’intérieur connectés T3 tels que le ou le T6 de Tregren. Ainsi, ceux-ci sont conçus pour contrôler automatiquement le système d’arrosage, la durée de l’éclairage ou l’apport en nutriments. En plus, ils sont reliés à votre smartphone par une connexion Bluetooth et vous pouvez recevoir des conseils et des alertes via une application spécifique !

Potager de cuisine-potager d'intérieur-pots réserve d'eau

© elho

Un mini potager de cuisine, c’est la solution pour profiter d’herbes aromatiques fraîches à portée de main tout au long de l’hiver. Mini potager de fenêtre, potager d’intérieur ou potager connecté, choisissez le mode de culture qui convient le mieux à votre contexte ou à vos goûts. Dans tous les cas, prenez soin de couper ou tailler vos plantes souvent. L’idéal est de couper les nouvelles pousses au moins une fois par semaine. En effet, plus vous taillez, plus les plantes seront robustes et plus la récolte sera abondante !

PS : retrouvez plus d’infos sur les herbes aromatiques, reines du potager urbain avant de planter !

Potager de cuisine pub

Laisser un commentaire

Patch menu boutique, nouvelle fenêtre

Suivez nous

Notre concept

N’importe quel petit espace peut devenir un petit jardin.
Créer et entretenir un jardin dans un petit espace grâce à des conseils parfaitement adaptés à ce type de jardinage.