Se protéger du vis-à-vis, comment faire?

proteger-du-vis-a-vis

En ville, il est souvent nécessaire de se protéger du vis-à-vis. Voisins très proches ou vues plongeantes font partie de l’environnement des jardins et des balcons urbains. S’abriter des regards indiscrets est donc une priorité. Quelles solutions choisir pour concilier efficacité et esthétique?

Voici 5 suggestions pour vous aider à protéger du vis-à-vis votre petit coin jardin!

1-Se protéger du vis-à-vis là où c’est nécessaire

protéger du vis-à-vis Une terrasse sans vis à vis

© Plani paysage

Dans la plupart des cas, ce n’est pas la totalité de l’espace extérieur qui a besoin d’être préservé du voisinage. Le coin repas ou l’espace repos sont, en général, prioritairement concernés. Cela a son importance! Il est en effet plus facile de mettre en oeuvre une solution efficace à proximité de la zone à protéger plutôt que pour l’ensemble de l’espace extérieur.

2-L’occultation végétale à bon escient

protéger du vis-à-vis Combiner végétaux caducs et persistants

© Lynn Gaffney

C’est la solution la plus naturelle mais pas forcément la plus rapide! Planter des arbustes pour former une haie protectrice, permet de créer un écrin végétal. Il est important dans ce cas d’adapter les plantations aux besoins. Si vous souhaitez vous protéger du vis-à-vis toute l’année, il vous faudra choisir des végétaux persistants. Sinon, une combinaison de plantes persistantes et caduques aura l’avantage d’offrir un spectacle plus varié au fil des saisons. Associez plusieurs variétés différentes, l’effet sera plus naturel et évitera la propagation de maladies éventuelles!

Des végétaux en pots

© Deck Strobel Design

Dans le cas de plantes en pots, l’effet de répétition est intéressant à exploiter du point de vue esthétique.

3-Associer structures et végétaux

protéger du vis-à-vis Associer claustra et végétal

© Lynn Gaffney

Le faible encombrement des structures d’occultation est précieux dans un petit espace. Pas de perte de place! Lorsque leur intérêt esthétique est limité, les claustras et autres panneaux, gagnent à être intégrés dans le paysage. Le plus simple est de les associer avec des végétaux.

 protéger du vis-à-vis Original, des plantes dans la cloison

© Eclectic Landscape

Vous pouvez alors jouer avec la lumière en utilisant des structures fixes plus ou moins ajourées sur lesquelles s’accrochent des grimpantes. Clématites et solanums, par exemple, sont deux plantes grimpantes faciles à vivre particulièrement bien adaptées aux petits espaces. Vous pouvez aussi carrément intégrer des végétaux dans la cloison elle-même!

Pour vous protéger du vis-à-vis en beauté, vous pouvez aussi placer vos structures fixes en quinconce et les alterner avec les plantations. Cette technique n’occupe pas plus d’espace au sol et l’effet est plus recherché!

4-Brise-vue pour un effet immédiat

protéger du vis-à-vis Une toile comme brise-vue

© Intermas

Le brise-vue en toile est l’une des solutions les plus simples et les plus rapides pour se préserver des regards indiscrets. Il peut aussi bien habiller un grillage dans un petit jardin qu’une rambarde sur un balcon. Facile à installer grâce à un système d’oeillets, il est également traité pour résister aux intempéries. Pour ne pas nuire à l’aspect esthétique, il suffit de le choisir dans une couleur en harmonie avec la décoration du lieu. De même que pour les structures fixes, il ne reste qu’à l’associer à un choix judicieux de plantes.

5-Se protéger des vues plongeantes

proteger-du-vis-a-vis

© TOPIA

En milieu urbain, lorsque l’espace extérieur est entouré d’immeubles, il est également nécessaire de se protéger du vis-à-vis créé par les vues plongeantes. Il faut dans ce cas isoler la zone à protéger « par le haut ».

La façon la plus simple et la plus rapide de le faire est d’installer une ou plusieurs voiles. Principalement conçues pour l’ombrage, ces voiles se prêtent sans problème à cet usage à partir du moment où elles sont aussi imperméables à la pluie. En plus, grâce à la variété des formes et des couleurs, c’est un atout déco indéniable!

Le principe de la pergola est un peu plus compliqué à installer mais il a l’avantage de permettre l’association avec des végétaux.

protéger du vis-à-vis le Jasmin étoilé comme occultant

© SB Garden

Une version simplifiée consiste à tendre des câbles en inox entre des murs ou des structures fixes et d’y faire courir une grimpante du type jasmin étoilé par exemple. (En savoir plus sur cette grimpante fleurie en été et verte en hiver ici).

Il est important de se protéger du vis-à-vis pour pouvoir profiter pleinement de son petit jardin ou de son balcon, même en ville! Le défi est de trouver la solution qui répond le mieux à son propre cas, qu’elle soit toute faite ou complètement imaginée.

Avez-vous trouvé la vôtre? Faites nous profiter de votre expérience dans l’espace Commentaire qui vous est réservé ou sur la page Facebook ou la page Google+ de My Little Jardin!

2 commentaires sur “Se protéger du vis-à-vis, comment faire?

  1. Bonjour je voudrais savoir où on peut acheter le brise vu en bois ajouré qui est dans la partie numéro 3 de votre blog? « Associer structures et végétaux » Et combien le mètre linéaire? Merci

    • Bonjour Corinne,
      Ce genre de claustra ne se trouve pas dans le commerce. Ils sont généralement en ipé naturellement imputrescible et réalisé sur mesure par un artisan.
      Pour vous donner un ordre d’idée, sous forme de planche ce bois revient entre 45 et 65 € du mètre carré.
      Bonne journée.

Laisser un commentaire

Intégration

Patch menu boutique, nouvelle fenêtre

Suivez nous

Notre concept

N’importe quel petit espace peut devenir un petit jardin.
Créer et entretenir un jardin dans un petit espace grâce à des conseils parfaitement adaptés à ce type de jardinage.