Tondeuse hélicoïdale : vers une tonte plus écologique ?

Mon avis sut la Tondeuse hélicoïdale - avantages et inconvénients

Dans mon jardin, une grande partie de la surface est attribuée au potager mais malgré tout il reste quelques zones engazonnées. Depuis longtemps, je « gère » ces zones de la façon la plus écologique possible : tontes espacées, le plus haut possible et de façon échelonnée (je ne tonds pas tout d’un coup pour offrir en permanence un refuge aux nombreux auxiliaires du jardin).

Bien sûr, l’optimum écologique serait de ne pratiquer qu’une fauche tardive avec une rotation des zones sur plusieurs années. Mais dans la pratique c’est difficile de procéder ainsi, voire impossible. Les zones de passage doivent être régulièrement dégagées pour faciliter la circulation, les alentours du barbecue doivent être assez courts pour limiter les risques, …

Alors à ces endroits, je tonds. Etant donnée la faible surface, j’employais jusqu’alors une tondeuse électrique, l’usage d’une thermique aurait été disproportionné. Malgré tout, cela ne me satisfaisait qu’à moitié car même électrique, une tondeuse fait du bruit, consomme de l’énergie, et surtout il y a ce fil qui nous gêne énormément (d’autant plus lorsque l’on doit tourner entre des arbres !). 

La tondeuse hélicoïdale : une solution viable ?

Du coup, depuis un moment je me pose la question de passer à une tondeuse manuelle mais je gardais à l’esprit une très mauvaise expérience d’un vieux modèle. Très lourd, cet engin rendait la tonte vraiment physique et le tout pour un résultat médiocre. Et puis, Fiskars m’a proposé de tester son nouveau modèle. Vous imaginez que j’ai accepté avec grand plaisir =) 

Partant avec de mauvais a priori, au final je suis très satisfait même si j’émets des réserves selon certaines conditions d’utilisation

Les avantages

Bien sûr, le premier avantage et non des moindres pour moi, est que cette tonte ne consomme aucune énergie fossile. Pas d’électricité, pas de pétrole, juste un peu d’huile de coude. Alors certes, il vous faudra un peu plus forcer que sur un modèle thermique mais rien à voir avec les anciens modèles ! Les 4 roues et le système de coupe innovant permet de réduire fortement la poussée de l’utilisateur. En gros, les lames ne se touchent pas, il n’y a donc pas de frottements et l’on estime que cela permet de réduire de 40% l’effort de poussée. Le coup des 40%, je ne saurais pas vous l’attester mais on pousse clairement moins qu’avant ! Et autre avantage de ce système, l’usure des lames est très limitée et il n’y a plus besoin de les affûter tous les ans.

En comparaison de ma tonte électrique, la tonte manuelle est beaucoup plus rapide. Cela est dû en grande partie à la configuration de mon jardin certes, mais je pense que ce constat peut s’appliquer à bien d’autres jardiniers. Le fil trainant à terre m’obligeait à de nombreuses manipulations, il se débranchait sans arrêt, s’enroulait autour des arbres du jardin, … Avec la tondeuse hélicoïdale, fini ces préoccupations. On avance et point.

Enfin, on tond sans bruit. Quel bonheur. On entend les oiseaux en passant la tondeuse, on ne dérange pas ses enfants qui dorment, ses voisins, … Les plus courageux pourront même tondre le dimanche ou le soir, mais je n’en suis quand même pas là.

Ah et autre caractéristique qui m’a beaucoup surpris et à laquelle j’ai tout de suite trouvé une utilité : la tonte de sortie ! Contrairement aux autres tondeuses, la tonte produite n’est pas hachée mais coupée nette. On peut donc s’en servir de paillis beaucoup plus facilement que les tontes habituelles sans craindre le phénomène d’asphyxie et de brûlure des jeunes plants. En effet, la longueur de la tonte lui permet de sécher rapidement sans se compacter. Top !

Avec ce modèle de tondeuse hélicoïdale, l’herbe n’est plus hachée et la tonte devient un matériaux de paillage de premier choix !

Les inconvénients

Même si je suis très content de cette (re)découverte, je dois quand même être franc, il y a certains inconvénients à la tondeuse manuelle.

Tout d’abord, c’est un engin qui reste lourd à manipuler. Pas de propulsion sur ces modèles, il faut pousser. Des personnes âgées pourraient vite être gênées par exemple. C’est un point sur lequel les fabricants devront encore travailler.

Sur mon terrain plat, pas de problèmes. Mais je l’ai prêté à un ami qui possède un terrain nettement plus cabossé et il a eu plus de difficultés à tondre sa pelouse. Ce fut plus physique qu’avec son électrique habituelle..

Enfin, je pense que ce modèle de tondeuse est excellent pour les petites surfaces mais peut vite montrer ses limites sur les grands terrains. Si malgré tout vous choisissez un modèle manuel pour une grande surface, il faudra peut être envisager de ne pas tondre tout d’un coup mais de fractionner (et après tout ce n’est pas plus mal pour la biodiversité !).

MA CONCLUSION

Très satisfait pour mon usage, je recommande cette tondeuse hélicoïdale à quiconque en aurait un usage similaire, à savoir de petites surfaces à la fois, un terrain assez régulier, de nombreux obstacles. Avec une telle configuration la tondeuse manuelle fait des merveilles et permet au jardinier de tondre en profitant du chant des oiseaux =).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut