3 plantes vivaces très naturelles

3 plantes vivaces très naturelles

Pour embellir son petit jardin, il suffit parfois de s’inspirer de la nature. Vous pouvez y trouver des plantes vivaces magnifiques qui se plairont aussi dans votre petit jardin. J’en ai sélectionné trois variétés peu exigeantes, qui fleurissent et sont très faciles à acclimater dans un jardin de ville. Adoptez ces plantes vivaces, vous ne le regretterez pas!

Des plantes vivaces faciles à vivre

La primevère commune (Primula vulgaris)

Il s’agit de la primevère toute simple, jaune pâle, annonciatrice du printemps. Les primevères poussent naturellement dans les sous-bois ou sur les coteaux. Ces adorables plantes vivaces sont plus discrètes mais aussi plus élégantes que leurs cousines multicolores proposées en jardinerie. Elles s’adaptent à toutes les situations, en plein soleil ou à mi-ombre. Elles se multiplient toutes seules. Il suffit de les replanter si jamais elles s’installent dans des endroits improbables! Leur floraison est particulièrement longue (de fin février à fin avril). Et en plus, elles sont peu sensibles aux maladies!

La salicaire commune (Lythrum salicaria)

Dans la nature, ces plantes vivaces herbacées poussent à proximité des zones humides ou dans les fossés. Les petites fleurs pourpres, en étoiles, forment de longs épis de 20 à 30 centimètres. La salicaire peut atteindre de 0,60 mètre à 1,20 mètres. Sa floraison dure tout l’été, de juin à septembre. Elle s’adapte à toutes les conditions de culture, sauf l’ombre épaisse. Peu exigeante, elle se contente d’un sol ordinaire frais. Il est conseillé de couper les épis fanés pour favoriser la floraison et pour limiter l’expansion de la plante. C’est en plus une plante qui n’a pas d’ennemis (maladies ou ravageurs) !

L’euphorbe des bois (Euphorbia amygdaloides)

Ces plantes vivaces herbacées se plaisent dans les sous-bois frais. La floraison de l’euphorbe est spectaculaire. Ses fleurs n’ont pas de pétales mais des bractées aplaties qui y ressemblent. Leur couleur jaune-vert acide accroche le regard. Les fleurs s’épanouissent d’avril à juin et les feuilles sont persistantes. Pour stimuler la croissance basale de l’euphorbe, il est nécessaire de couper les hampes florales après la floraison. C’est une plante sans problème qui préfère l’ombre légère et forme un excellent couvre-sol. Un sol frais lui convient et elle tolère même le calcaire!

Des plantes vivaces faciles à intégrer

Ces 3 plantes vivaces naturelles s’intègrent parfaitement dans un petit jardin de style « champêtre » bien sûr. Mais elles trouvent également leur place dans un jardinet plus « sophistiqué ».

  • La primevère forme de superbes tapis fleuris au pied des arbustes et cohabite sans problème avec les bulbes de printemps et autres plantes vivaces printanières.
  • Les salicaires dessinent d’élégantes verticales au sein des massifs. Elles forment des accords parfaits avec d’autres grandes vivaces comme les hémérocalles ou le tabac d’ornement par exemple.
  • Quant aux euphorbes, elles n’ont pas leurs pareilles pour illuminer un recoin un peu sombre. Leur couleur acidulée se marie de manière éclatante aux violets et s’associe élégamment au blanc.

Pour ma part, j’ai adopté ces 3 plantes vivaces venues de la nature dans mon petit jardin. Connaissez-vous ces belles « sauvageonnes » ? Avez-vous envie de les introduire dans votre univers végétal ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut