La phacélie: une culture utile au jardin

La phacélie est une plante herbacée annuelle dont la culture est  particulièrement intéressante dans le jardin bio.  En plus d’être utile, ses fleurs sont très belles ce qui ne gâche rien!

La culture de la phacélie

Parmis les variétés de phacélies, celle à feuilles de tanaisie (Phacelia tanacetifolia) sera la plus adaptée pour le jardin. Pratique à cultiver car elle se développe très bien sur tous les sols et s’adapte aux climats français. Le semis de phacélie lève en environ 20 jours, et son développement prend entre 3 et 4 mois. La plante atteint de 20 à 90 cm de hauteur et souvent plus, et la floraison commence au bout de 8 semaines.

Les avantages de la culture de phacélie au jardin bio

Un rôle anti ravageurs

Si elle est utilisée comme engrais vert, la phacélie faisant partie d’une famille qui n’est pas cultivée au potager, sa culture va briser le cycle de développement des parasites et des maladies spécifiques des autres familles végétales. Les fleurs  de la phacélie attirent un grand nombre d’insectes bénéfiques comme les syrphides, carabes, qui se nourrissent des pucerons. Plantés dans un verger, elles attirent des insectes prédateurs du puceron de la pomme et de la cochenille.

Une plante mellifère

La phacélie est une des plante qui attire le plus les abeilles et quantité d’autres insectes pollinisateur qui seront utile pour la pollinisation des plantes voisines.

Un engrais vert

La phacélie fait un bon engrais vert car elle pousse relativement vite,  s’enracine en profondeur ce qui permet d’améliorer la structure du sol et de fixer les nitrates, et une fois établie permet de contrôler l’apparition de mauvaises herbes. On la sème entre avril et aout, puis on la coupe avant sa montée en graine, et on la laisse se décomposer sur le sol. Vous pouvez ensuite soit la laisser en couverture de sol (déconseillé si avant l’hiver), ou alors l’enfouir dans le sol. Il faut toutefois faire attention a ce que la floraison de la phacélie ne coïncide pas avec d’autres cultures sans quoi les pollinisateurs risques de privilégier cette dernière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut