Comment et pourquoi élever des poules pondeuses ?

Comment et pourquoi élever des poules pondeuses ?

Il est d’actualité, en ces temps de crise, d’obtenir soi-même ses oeufs en élevant une ou plusieurs poules. Et ça tombe bien car on ne sais pas non plus réellement ce qu’on mange. Les codes ne sont pas compliqués pour s’en sortir avec une petite poule. Tant que vous n’êtes pas sans arrêt absent, vous devriez vous en sortir.

Pourquoi avoir une poule ?

  • Vous pouvez avoir des oeufs frais et bio.
  • Les poules sont des animaux assez rustique donc peu de frais vétérinaire.
  • Si vous la laissez se promener dans votre jardin fermé, elle vous débarrassera des parasites et entretiendra la taille de la pelouse si celle-ci n’est pas trop grande.
  • Elles sont omnivores, vous pouvez recycler vos déchets de cuisine.
  • Il existe des  races naines, ce qui permet aux petits jardins d’avoir un poulailler de taille modérée.
  • La litière des poules est un très bon engrais.

Bien choisir son poulailler

En réalité, ce n’est pas le poulailler qui est important. Les poules ont simplement besoin d’un endroit en hauteur et au sec pour dormir. Ceux que vous achetez en commerce sont sophistiqués mais ils sont aussi très cher. Pour pouvez en construire un vous même à l’aide de bois, de clous et de palettes pour les nids, n’oubliez pas les escaliers ou échelles pour aller au coin dodo. Pour le coin ponte, veillez à ce que la litière soit fraiche en la changeant et en l’aérant au moins 2 fois par mois. N’oubliez pas qu’il faut que les nids soient à l’abris de la pluie et du vent.

C’est la taille du terrain accessible aux poules qui est important. Comptez au minimum 10 mètres carrés par poule et un coin à l’ombre. Elles doivent avoir suffisamment d’espace pour gratter et picorer au sol. Prévoyez une clôture résistante car les renard, rats, fouines et autres ennemis profiteront de chaque faille.

Bien choisir ses poules

Sachez que si vous voulez une pondeuse, il faut éviter les grosses poules. Celles-ci sont des poules à chair et elles ne sont pas très productive en oeuf. L’inconvénient, c’est que plus la poule est petite, plus elle est à même de s’envoler. Si c’est votre cas, installez un toit de grillage au-dessus du poulailler.

Quelle race de poule pondeuse ?

En bonne pondeuse, vous pouvez trouver parmi d’autres la poule rousse (ou poule fermière) mais elle n’est pas considéré comme une race. 

La poule Leghorn est également une excellente pondeuse. Ou encore la poule Vorweck, qui est d’origine allemande.

Nourrir ses poules

Une poule est omnivore, donc pas trop soucis pour la nourrir, mais si vous voulez la garder en bonne santé, il faut que ce soit équilibré. Il faut que les apports soient riche en Protéines, en oligo-éléments et en vitamines. Les restes de vos repas, s’ils ne sont pas gras, peuvent leur être distribué (salade, viande, légumes, pain…). Vous pouvez ajoutez des compléments de vitamines dans l’eau, que vous changerez très fréquemment. Pensez à leur apporter des aliment riche en calcaire, surtout pour une pondeuse, car il est nécessaire à la formation des coquilles d’oeufs.

La ponte

Déjà, sachez qu’il n’y a pas besoin de coq pour avoir des oeufs. Pour avoir des oeufs, il faut présenter un leurre à la poule dans le nichoir. Elle va comprendre que c’est ici qu’elle devra se mettre à l’ouvrage. Les leurres sont des oeufs en bois de couleurs et de tailles différentes selon les races de poule. Vous pourrez en trouver en animalerie. Si vous avez pris de jeunes poules, il vous faudra attendre sa deuxième année pour qu’elle ponde régulièrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut